Le Laser

Allemand

Laser-Riggs / Les Gréements du Laser

La formule magique du Laser : une coque avec trois gréements différents

Dessiné par Bruce Kirby et lancé en 1971, le Laser a connu un succès immédiat. Simple, performant et robuste, il résiste bien au temps et même avec un bateau relativement ancien, on peut encore prétendre à une bonne place en régate.

Son prix est abordable et plus de 200’000 unités ont été vendues à ce jour.

Le Laser est une série monotype stricte où seules les capacités du navigateur font la différence en régate.

 On distingue trois versions du Laser :

  • le Laser 4.7 (surface vélique de 4.7 m2) pour les plus jeunes au sortir de l’ « Optimist »

  • le Laser Radial (surface vélique de 5.7m2) pour les jeunes (filles et garçons) après le Laser 4.7 et pour les dames

  • le Laser Standard (surface vélique de 7m2) pour les garçons après le Laser Radial (hommes, grands gabarits)

 Dans les trois versions du Laser seul le gréement change ; la coque et l’accastillage restent identiques.

 Le Laser est reconnu par « Swiss Sailing » et par la majorité des fédérations de voile du monde comme série « espoir » pour les jeunes. Le Laser Standard est une série olympique depuis 1996 (Men’s one person dinghy). Le Laser Radial est série olympique depuis 2008 (Women’s one person dinghy).

L’ILCA (International Laser Class Association) et la SLA (Swiss Laser Association) offrent la possibilité de plusieurs catégories de classements dans les championnats (open, men, women et par classes d’âge) pour chaque série de Laser (4.7, Radial et Standard) ainsi qu’un programme pour les « master » dames et hommes dès 35 ans.

Lien Permanent pour cet article : http://www.swiss-laser.org/fr/le-laser/